Défendre les agents c’est défendre aussi les usagers !!!

La contestation du projet de « transformation de la Fonction Publique » était au centre de la grève nationale du 9 mai, à l’appel des neuf organisations du public, lesquelles rejettent cette contre-réforme. Désormais devant le Parlement pour une adoption souhaitée à l’été par le gouvernement, ce projet, qui menace le statut général, prévoit un recours élargi aux contractuels, davantage de salaire au mérite, des mesures pour la mobilité et si possible vers le privé afin de servir l’objectif – toujours en vigueur – de 120 000 suppressions d’emplois publics.

Pour préserver la qualité du service rendu

Le projet détruirait entre autres aussi les compétences des instances consultatives des personnels, cela via des fusions (CHSCT/CT) et le dépeçage des prérogatives des CAP. FO-Fonction publique, qui demande le retrait du projet, a saisi les parlementaires. À travers la défense du statut général, il s’agit de défendre les agents mais aussi les usagers, notamment de préserver la qualité du service qui doit leur être rendu, soulignait Yves Veyrier le 9 mai dans le cortège parisien.

15 mai 2019

Valérie Forgeront

www.force-ouvriere.fr