FO persiste et signe : Maintien des DUT actuels en 2 ans

Le projet d’un passage d’un Diplôme Universitaire de Technologie 180 (pour 180 « crédits ECTS ») en 3 ans s’inscrit dans le cadre défini par l’arrêté licence auquel Force ouvrière s’est opposée.

Ce « DUT 180 » aboutirait de facto à la suppression du DUT en deux ans avec ses 44 spécialités, diplômes professionnels produits des négociations dans les branches entre les interlocuteurs sociaux, avec des programmes nationaux fixés par des arrêtes nationaux, et comme tels reconnus dans les conventions collectives.

Cette reconnaissance constitue un acquis déterminant pour les salariés titulaires de ces diplômes, en termes d’embauche comme de salaire.

La qualité de ce diplôme, unanimement reconnue, assure à ses titulaires la possibilité d’une insertion immédiate sur le marché du travail, avec des salaires définis dans les Conventions collectives. Il permet également à ceux qui le souhaitent de poursuivre avec succès des études jusqu’au niveau bac +3 et bac + 5.

Force Ouvrière demande le maintien des DUT fondés sur les arrêtés actuels en deux ans.

Photo ©Nicolas TAVERNIER/REA

19 février 2019

Nathalie Homand

www.force-ouvriere.fr