La tension monte chez les ménages modestes :

+2,4 % pour les tarifs réglementés d’EDF. Les tarifs réglementés de vente d’électricité d’EDF et des Entreprises locales de distribution (ELD) ont augmenté en moyenne de 2,4 %, le 1er février 2020. Cette hausse concerne pas moins de quelque 25 millions de foyers et de petits professionnels éligibles au tarif Bleu d’EDF. La précédente, en août 2019, avait déjà atteint 1,23%. Ce alors que les prix de l’électricité avaient déjà bondi de 40% sur les 10 dernières années selon le rapport présenté en mai 2019 par le médiateur de l’énergie.

Du brutal

Pour ce dernier, les augmentations brutales des tarifs réglementés d’électricité sont insoutenables pour les Français les plus modestes. Il souligne également que le nombre d’interventions pour impayés d’électricité ou de gaz chez les particuliers a crû de 4,2 % en 2018 par rapport à 2017. En France, pas moins de 6,7 millions de personnes étaient en situation de précarité énergétique en 2017, soit, selon l’Observatoire national de la précarité énergétique, 12 % des ménages français.

 

16 février 2020

Michel Pourcelot

www.force-ouvriere.fr

Tags: