Le nouveau rapport du Conseil d’orientation des retraites

Le COR a remis le 21 novembre dernier son compte-rendu qui, bizarrement a fuité dans la presse dès le 18 ! Il met le gouvernement dans l’embarras à la veille de la grande journée d’action du 5 décembre prochain. Aperçus dans la presse...

Le Figaro

Mandaté début septembre par Édouard Philippe pour actualiser ses prévisions sur le besoin de financement du système de retraite à l’horizon 2025, le COR a finalement conforté les tendances qui ressortaient dans son rapport annuel publié mi-juin. L’ensemble des régimes supportera en effet à cette échéance un déficit de 0,3% à 0,7% du PIB, soit un trou à combler compris entre 7,9 et 17,2 milliards d’euros. Et le quotidien d’ajouter malicieusement : Toute la question est de savoir ce que l’exécutif va faire de cette grenade qu’il a lui-même dégoupillée à la rentrée. Il y a trois mois, la situation sociale n’était pas aussi éruptive qu’aujourd’hui.

Libération

Le journal de préciser la situation : C’est la petite réforme des retraites avant le grand soir du régime universel. Celle que le gouvernement prépare avant la grande fusion des 42 régimes existants, promise par Emmanuel Macron : le retour à l’équilibre financier du système actuel avant le basculement, en 2025, dans un unique régime de points. Mais les choses sont claires : Résultat, si le système accusera plusieurs milliards d’euros de déficit dans cinq à dix ans, c’est avant tout à cause d’un manque de ressources, que ce soit des cotisants ou des cotisations.

L’Humanité

Ce rapport du COR est en effet dangereux : Un document qui ne devrait pas passer comme une lettre à la poste, au regard des pistes évoquées comme celles d’un quasi-gel des pensions ou d’un report de l’âge de la retraite à 63 ou 64 ans, voire au-delà.

La Croix

Un autre danger d’importance : Et notamment pour la diminution de la contribution des entités publiques. Pour le dire schématiquement, avec moins de fonctionnaires, l’État verse moins de retraites, et le système enregistre moins de rentrées de cotisations.

La Tribune

D’ailleurs les Français ne s’y trompent pas : Près de 60% de Français interrogés par BVA pour la Tribune, RTL et Orange sont prêts à soutenir la grève programmée le 5 décembre prochain pour protester contre la réforme des retraites. Le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement pourrait se durcir. Précisant : Le soutien est particulièrement marqué chez les ouvriers (74%) et les agents du secteur public (70%).

Le Monde

FO ne s’y trompe pas : Pour Yves Veyrier, le numéro un de FO, il faut relativiser les déficits, ce d’autant que le COR souligne que ça ne provient pas d’une dérive des dépenses mais de choix politiques qui affectent les recettes.

La Confédération vient d’ailleurs de publier un communiqué.

Extraits : La sollicitation du COR par le gouvernement et la tournure des débats qui en découle, illustre bien pour FO le danger d’un régime unique par points dont l’État et les gouvernements demain maîtriseraient tous les leviers de pilotage dans le cadre des politiques budgétaires et des contraintes financières.

22 novembre 2019

Christophe Chiclet

www.force-ouvriere.fr