Pouvoir d’achat : les retraités ne veulent pas être à la rue

Jeudi 18 octobre, les retraités du groupe des Neuf, dont les retraités Force Ouvrière, ont de nouveau manifesté contre la hausse de la CSG et contre une revalorisation de leurs pensions inférieure à la l’inflation.

Les retraités sont remontés. C’est la quatrième fois dans l’année qu’ils manifestent à l’appel de l’Union confédérale des retraités FO (UCR-FO) et de huit autres organisations, rassemblées au sein du « Groupe des neuf », contre des mesures qui rognent peu à peu leur pouvoir d’achat. Jeudi 18 octobre, ils ont de nouveau battu le pavé, contre l’augmentation de la CSG au 1er janvier 2018 et contre une revalorisation de leurs pensions de seulement 0,3% en 2019 et 2020. Soit une revalorisation inférieure à l’inflation.

Un mois de pension pris dans la poche du retraité

C’est inadmissible, estime Didier Hotte, secrétaire général adjoint de l’UCR-FO, de juillet 2017 à juillet 2018, l’inflation est de 2,3%. Cela veut dire qu’en un an, nous avons déjà perdu 2% de pouvoir d’achat. Les retraités du « Groupe des neuf » ne décolèrent pas. En trois ans, un mois de pension a été pris dans la poche du retraité, écrivent les organisations de retraités, qui ont sorti leur calculette. Un retraité qui percevait en décembre 2017 une pension de 1 376 euros brut subit pour l’année 2018 une perte de pouvoir d’achat de 561 euros, avec les 1,7 points de CSG en plus et la hausse prévisible des prix pour 2018 (+1,7).

Outre la suppression de la hausse de la CSG et la revalorisation de toutes les pensions, les retraités revendiquent l’indexation des pensions sur les salaires et le maintien des pensions de réversion, sans conditions de ressources. Ils demandent aussi la prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par la sécu.

Toutes ces revendications ont fait l’objet d’une pétition, qui n’a pu être remise aux députés de la majorité présidentielle. Ceux-ci n’avaient pas reçu la délégation du « Groupe des neuf » qui s’était rendue à l’Assemblée nationale, lors de la précédente mobilisation des retraités, le 3 octobre. La pétition reste ouverte à la signature sur le site internet www.retraitesencolere.fr.

19 octobre 2018 

www.force-ouvriere.fr

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)