Quand le gouvernement cherche un bouc-émissaire pour diviser les salariés et détourner l’attention de l’urgence sociale

Le gouvernement doit annoncer officiellement mercredi l’instauration de quota d’immigration de travail. Cette nouvelle annonce s’inscrit dans la continuité du climat nauséabond alimenté au plus au niveau de l’État.

Cette stratégie est la preuve que le gouvernement n’a plus d’autres ressources face à la révolte grandissante. L’histoire devrait pourtant rappeler que jouer les apprentis sorciers peut conduire au pire.

La FEETS-FO rappelle son combat de tout temps contre les idéologies de haine de l’autre.

Nous refuserons de tomber dans ce piège grossier de la stigmatisation de l’autre et la FEETS-FO appelle plus que jamais ses syndicats et ses sections syndicales à se mobiliser pour la grève à partir du 5 décembre.

6 novembre 2019

Communiqué de la FEETS-FO