Retraites : la mobilisation se construit

Alors que FO et plusieurs organisations appellent à une première journée de grève interprofessionnelle le 5 décembre pour défendre le système des retraites, le chef de l’État lui-même reconnaissait le 28 octobre que le projet sur les retraites est une réforme très dure. La riposte collective en cours d’élaboration montre que les travailleurs n’en veulent pas.

Les regards se tournent vers le 5 décembre, déclarait le 15 octobre le secrétaire général de la confédération FO, Yves Veyrier. FO, la CGT, la FSU, Solidaires ainsi que des organisations de jeunesse ont appelé, le 16 octobre, les salariés du public comme du privé, les retraités et les demandeurs d’emploi à une première journée de grève interprofessionnelle le 5 décembre pour les retraites. Depuis septembre, des syndicats du secteur des transports (RATP, cheminots…) ont pris l’initiative d’appels à la grève. En ce qui concerne FO, un appel à la grève le 5 décembre et pour une durée illimitée a été lancé à la RATP et chez les cheminots par la Fédération FO des Transports et de la Logistique, ou encore par la FEETS-FO.

Le CCN de FO demande un abandon immédiat du projet

Cette mobilisation doit conduire à bloquer l’ensemble des transports, leurs logistiques et leurs infrastructures : route, chemin de fer, transport aérien, transport maritime et fluvial, transport urbain… et contribuer ainsi à établir le rapport de force nécessaire pour faire plier le gouvernement et obtenir le retrait du projet de retraite universelle à points Macron-Delevoye, indiquent collectivement ces syndicats et fédérations. Depuis plusieurs semaines, ces appels à la mobilisation sont repris par d’autres structures FO (unions départementales, fédérations…). Le 26 septembre, le CCN de FO, demandant l’abandon immédiat du projet de retraite par points, avait averti : FO est prête à aller à la grève. Le CCN proposait de rejoindre l’appel de syndicats des transports à compter du 5 décembre, et d’ici là d’œuvrer à l’unité d’action syndicale la plus large. FO demandait à ses syndicats d’organiser les réunions et assemblées générales pour préparer la grève. La mobilisation se construit.

Photographie © F. BLANC

12 novembre 2019

www.force-ouvriere.fr