Société

Loi sur la sécurité globale : les raisons de l’inquiétude

Le tollé provoqué par le texte de la proposition de loi sur la sécurité globale est tel, y compris au niveau international, que le gouvernement a dû amender un article parmi les plus controversés, portant sur la diffusion d’images des forces de l’ordre. Amendement voté le 20 novembre. Que contient exactement cette proposition de loi qui déclenche beaucoup d’inquiétude et contre laquelle la Confédération FO s’est aussi élevée ?

L’extension du couvre-feu...

Ce sont désormais les deux-tiers de la population française qui sont touchés par les mesures de couvre-feu. Mesures qui soulignent aussi l’absence de mise à niveau de notre système de santé. APERÇUS DANS LA PRESSE...

Hommage à Samuel Paty :

Défendre l’instruction publique et laïque, la liberté d’expression ! L’intolérance, l’obscurantisme, la barbarie se nourrissent de l’ignorance que les enseignants combattent par l’instruction publique et laïque.

Dépendance : FO pour un cinquième risque

Comment améliorer la prise en charge de la dépendance ? FO revendique la création d’un nouveau risque, au sein de la branche Assurance maladie de la Sécurité sociale, avec une cotisation spécifique, ce qui mettrait les employeurs à contribution. Mais deux lois adoptées cet été visent, à l’inverse, à exclure la dépendance de l’Assurance maladie et à ce qu’elle soit de plus en plus financée par l’impôt.

Allongement du congé de paternité

Cela fait de nombreuses années que FO revendique l’allongement significatif du congé de paternité et d’accueil de l’enfant pour le porter à un mois au minimum.

Sous réserve du débat parlementaire dans le cadre du PLF à venir, le gouvernement a décidé de l’allongement du congé paternité à 25 jours au lieu de 11 jours actuellement ; et du doublement du congé de naissance qui passera de 3 à 6 jours, soit un total de 28 jours.

Emploi des jeunes : comment éviter une génération sacrifiée ?

La crise sanitaire a percuté un marché de l’emploi déjà affaibli sur toute la planète. L’impact a été particulièrement brutal pour les plus jeunes, dont le taux de chômage était déjà supérieur à la moyenne, et qui sont toujours les plus exposés en cas de crise. La France ne fait pas exception.

Dans l’attente d’une possible deuxième vague

Face à la reprise de l’épidémie dans certaines régions, les pouvoirs publics, comme les Français, s’inquiètent d’une prochaine rentrée qui risque bien d’être compliquée. APERÇUS DANS LA PRESSE...

 

Crise économique et sociale :

L'austérité budgétaire aggraverait la situation ! La période de confinement a entraîné un effondrement de l’activité de la plupart des secteurs, amenant l’État à devoir mettre au point différents plans et mesures de soutien, aux entreprises et aux salariés. À la crise sanitaire s’ajoute une grave crise économique et sociale.

Masques : une obligation à géométrie variable

Les masques, un temps déconseillés, un autre préconisés, et même obligatoires, sont le symbole le plus évident de la crise sanitaire. Après avoir cristallisé les combats de première ligne, les voici plus ou moins en perte de vitesse au point d’être surproduits en France.

Réunion à l’Élysée :

Pour FO, opposer salaires et emploi serait la plus mauvaise réponse à la crise. La réunion à laquelle le président de la République avait convié les partenaires sociaux, dont la confédération FO, ce jeudi 4 juin, au Palais de l’Élysée, a duré près de trois heures.