Société

Réforme des retraites : fixation d'un âge pivot ou âge d'équilibre

Dans son discours de politique générale, le Premier ministre a confirmé les annonces du président de la République, visant à aller vers un âge pivot ou âge d’équilibre, c’est-à-dire un âge de départ effectif à 64 ans.

Concrètement, la future réforme ne toucherait pas en apparence, à l’âge légal de 62 ans mais elle instaurerait un système de « bonus-malus » sur les pensions, avant et après 64 ans, pour soit-disant, inciter les actifs à travailler plus longtemps.

L’inquiétante montée du travail précaire

13,6 % ! C'est le chiffre inquiétant du moment :

Energie :

Les scandaleuses mauvaises pratiques des opérateurs privés !!! Le médiateur de l’énergie s’inquiète des dysfonctionnements qui pénalisent les consommateurs dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, soulignant que les litiges ont augmenté de 38% en deux ans.

Les inégalités devant l’impôt

En 2018, la première décision « fiscale » du gouvernement a été de supprimer l’ISF. Désormais, il prépare une énième réforme de l’impôt qui pourrait ressembler à un miroir aux alouettes. Historiquement en France, les riches paient peu !

Défendre les agents c’est défendre aussi les usagers !!!

La contestation du projet de « transformation de la Fonction Publique » était au centre de la grève nationale du 9 mai, à l’appel des neuf organisations du public, lesquelles rejettent cette contre-réforme.

Hôpitaux : Urgences saturées, patients en danger

Depuis trois semaines les urgences des hôpitaux entrent en grève, les unes après les autres, tant la situation est devenue insupportable dans l’univers médical français, pour toutes les catégories de soignants comme pour les patients. Aperçus dans la presse...

Les inégalités de revenus se creusent

80% des Français le ressentent ! Les inégalités ont plutôt augmenté et elles vont encore augmenter. C’est l’avis de huit Français sur dix, selon le baromètre d’opinion annuel de la Dress, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques dévoilé le 17 avril dernier. Bref, elles sont en marche et de manière inexorable.

Amiante :

Elargissement en trompe l’œil du préjudice d’anxiété. Tous les salariés exposés à l’amiante et présentant un risque élevé de tomber malade pourront demander réparation pour préjudice d’anxiété, selon un arrêt de la Cour de cassation du 5 avril.

Hausse de l’électricité :

Les petits budgets soumis à l’électrochoc ! La hausse annoncée des tarifs réglementés de l’électricité, flirtant avec les 6% et prévue pour la mi-juin, gêne le gouvernement aux entournures et menace les ménages modestes.