Territoires

Aide à domicile : pour une extension du protocole dit « Ségur »

Suite à notre demande d’audience, les Fédérations FO Action Sociale et des Services Publics et de Santé et des Fonctionnaires ont été reçues au cabinet du Premier ministre le 6 octobre dernier.

Communiqué de soutien aux policiers nationaux

Deux policiers ont été sévèrement blessés par balles alors qu'ils étaient en opération, ce mercredi 7 octobre écoulé vers 22h 30 à Herblay, commune du Val d'Oise [...] Ils ont été passés à tabac par trois hommes [...]

Pour prendre connaissance du communiqué dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

Communiqué de soutien :

OPA sur Suez : Pour FO c'est non ! La Fédération Force Ouvrière des personnels de services publics et de santé suit attentivement la situation de son syndicat FO Suez Eau. L'OPA actuellement en cours risque d'avoir des conséquences désastreuses pour l'emploi et donc les salariés de cette entreprise [suite en téléchargeant le communiqué ci-après]

Circulaire de rentrée 2020 : Blanquer aggrave le chaos !

Le même gouvernement qui refuse de fournir le dépistage des personnels et des élèves, qui a imposé le télétravail sans respect d’aucune disposition réglementaire, a privé de quatre mois de cours plus de douze millions d’élèves, a imposé le contrôle continu pour le baccalauréat, a imposé un protocole sanitaire n’ayant de sanitaire que le nom, épuisant les personnels, dénaturant leurs missions, territorialisant l’école, s’apprête à accélérer les coups pour la rentrée 2020.

Dépendance : Pour FO, la prise en charge doit relever de la branche maladie

Deux projets de loi sur la dette sociale sont actuellement en cours de discussion à l’Assemblée nationale. Dans ce cadre, il est aussi question de créer une cinquième branche de la Sécurité sociale pour la prise en charge de la perte d’autonomie. La confédération FO qui refuse que le coût de la crise sanitaire soit endossé par la Sécu et donc largement supporté par les actifs et retraités, s’oppose à la création d’une cinquième branche. En revanche, elle revendique toujours la création d’un cinquième risque au sein de l’assurance-maladie.