OIT

Présentation de l'OIT (cliquer ICI pour intégralité de la présentation)

L'OIT (Organisation Internationale du Travail), la plus ancienne institution de l'ONU, compte à ce jour 185 Etats Membres. Fondée en 1919 à la suite d'une guerre destructrice afin de poursuivre une vision basée sur le principe qu'il ne saurait y avoir de paix universelle et durable sans un traitement décent des travailleurs, elle devint la première agence spécialisée des Nations Unies en 1946.

Conférence mondiale sur l’élimination durable du travail des enfants (cliquer ICI pour intégralité du communiqué de presse)

Le Directeur Général de l’OIT indique qu’il reste 152 millions de victimes du travail des enfants

Dans son allocution d’ouverture à la IVe Conférence mondiale sur l’élimination durable du travail des enfants, le Directeur général de l’OIT a pris acte des progrès accomplis au cours des vingt dernières années mais il a averti qu’il restait un long chemin à parcourir pour éradiquer le travail des enfants sous toutes ses formes.

L’OIT propose des politiques pour mettre fin au travail des enfants d’ici à 2025 (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Un nouveau rapport de l’OIT affirme qu’améliorer les protections juridiques, la gouvernance du marché du travail, les protections sociales, l’accès à une éducation de qualité et le dialogue social entre les gouvernements, les partenaires sociaux et les autres acteurs concernés est primordial pour lutter contre le travail des enfants. Le rapport a été publié alors que des délégués se rassemblaient à Buenos Aires pour une conférence internationale sur l’éradication du travail des enfants.

L'Union Européenne s’apprête à se doter d’un socle européen de droits sociaux (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Les principes de ce socle seront proclamés lors du sommet européen du 17 novembre à Göteborg.

Cette proposition de socle est une initiative importante qui devrait s’inscrire dans l’objectif de construction d’une Europe plus sociale et plus juste mais elle pose encore beaucoup de questions tant l’UE s’est surtout distinguée par les reculs sociaux ces dernières années.

Pour une Europe qui renforce toujours plus les droits et les protections des travailleurs (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

«Il est nécessaire d’aller vers une Europe qui renforce toujours plus les droits et les protections des travailleurs» dixit Annamaria Furlan (CISL). Le Congrès de la CISL (Confédération Italienne des syndicats de travailleurs) s’est déroulé du 28 juin au 1er juillet dernier, le thème était : « Pour la personne, pour le travail » – pourquoi avoir choisi ce thème et quels sont les principaux défis que la CISL a voulu affronter ?

La Commission mondiale de l’OIT se penche sur les principaux enjeux et difficultés relatifs à l’avenir du travail (cliquer ICI pour intégralité du communiqué de presse)

Les 28 membres de la Commission ont analysé ce que l’on appelle les «mégafacteurs de changement» – technologie, démographie, changement climatique et mondialisation – et se sont aussi penchés sur quelques questions spécifiques, comme l’évolution du rôle des femmes sur le marché du travail, l’importance de l’éducation et des qualifications, les liens entre pauvreté, inégalités et informalité

La France, 3ème pays européen où les conditions de travail se sont le plus dégradées (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

La France figure parmi les trois pays de l’Europe des 15 où les conditions de travail se sont le plus dégradées entre 1995 et 2015. Elle occupe même la troisième place, la Grèce, sans surprise, la première, et l’Espagne la seconde. Ces résultats sont issus d’une étude européenne sur les conditions de travail, l’EWCS (European Working Conditions Survey), le Centre d’études de l’emploi et du travail, publiée le 26 septembre et concernant les quinze pays constituant l’Union européenne en 1995.

Les entreprises innovantes sont plus compétitives et créent plus d’emplois (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Le  rapport de l’OIT, Emploi et questions sociales dans le monde 2017 : entreprises et emplois durables, aussi connu sous le nom de WESO et publié en début de mois, montre que les sociétés innovantes ont tendance à être plus productives, plus créatrices d’emplois, et à employer davantage de travailleurs qualifiés et de femmes.

Journée internationale de la prévention de la catastrophe (cliquer ICI pour intégralité de la déclaration)

OIT : La réduction des risques de catastrophe est primordiale pour sauver des vies humaines et préserver les moyens d’existence et les entreprises. Nous pensons aujourd’hui aux centaines de millions de personnes menacées chaque année par des catastrophes naturelles et nous nous demandons ce que la communauté internationale devrait faire pour assurer leur protection.

Emploi et questions sociales dans le monde 2017 (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Entreprises et emplois durables : des entreprises formelles et un travail décent. Dans l’économie mondiale, l’environnement des entreprises et les dynamiques de l’emploi sont en constante évolution. La présente édition du rapport Emploi et questions sociales dans le monde 2017* examine comment les entreprises – en tant que moteur de la création d’emplois – ont été touchées par ces évolutions et comment elles ont réagi.

MISSION ET IMPACT DE L'OIT (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Promouvoir l'emploi, protéger les personnes... L'Organisation Internationale du Travail a pour vocation de promouvoir la justice sociale, les droits de l'Homme et les droits au travail reconnus internationalement, poursuivant sa mission fondatrice: œuvrer pour la justice sociale qui est indispensable à une paix durable et universelle. 

Travail décent et croissance inclusive (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Le dialogue social peut contribuer aux entreprises durables et à la croissance inclusive. Les chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que les dirigeants de l’OIT et de l’OCDE, présentent une nouvelle publication sur les avantages du dialogue social entre les partenaires sociaux et avec les gouvernements.

Esclavage moderne et travail des enfants (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

40 millions de victimes de l'esclavage moderne et 152 millions de victimes du travail des enfants dans le monde !!! De nouveaux chiffres mettent en évidence que les Objectifs de développement durable, notamment l’Objectif 8.7, ne pourront être atteints sans un renforcement massif des efforts pour lutter contre l’esclavage moderne et le travail des enfants.

Égalité des genres (cliquer ICI pour intégralité du communiqué de presse)

Une puissante coalition mondiale en faveur de l’égalité de rémunération pour les femmes. Une nouvelle initiative va encourager les politiques innovantes et les pratiques efficaces pour l’égalité salariale hommes-femmes à travers le monde.

La justice sociale au 21ème siècle (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

L'Organisation Internationale du Travail fêtera ses 100 ans en 2019. Dans le cadre de ce centenaire, elle lance une vaste réflexion sur l’avenir du travail et sur les mesures à mettre en place pour servir la cause de la justice sociale.

Initiatives pour le centenaire de l’OIT (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Sur la voie de la justice sociale...

En 2019, l’Organisation internationale du Travail – la plus ancienne institution spécialisée du système des Nations Unies – célébrera son 100e anniversaire. Dans cette perspective, sept initiatives en vue du centenaire sont mises en œuvre – elles s’inscrivent dans un ensemble d’activités qui doivent permettre à l’Organisation de relever les défis qui iront de pair avec la réalisation de son mandat de justice sociale à l’avenir.

Pas de développement durable sans un investissement dans les femmes (cliquer ICI pour intégralité de la déclaration)

La n° 2 de l'ONU souligne qu'il n'y aura pas de développement durable sans un investissement dans les femmes ! Atteindre les ambitieux Objectifs de développement durable (ODD) ne sera pas possible sans investir davantage dans les femmes. C'est le message porté par la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, qui dirige une délégation de haut niveau en déplacement au Nigéria puis en République démocratique du Congo (RDC).

Pages