OIT

Présentation de l'OIT (cliquer ICI pour intégralité de la présentation)

L'OIT (Organisation Internationale du Travail), la plus ancienne institution de l'ONU, compte à ce jour 185 Etats Membres. Fondée en 1919 à la suite d'une guerre destructrice afin de poursuivre une vision basée sur le principe qu'il ne saurait y avoir de paix universelle et durable sans un traitement décent des travailleurs, elle devint la première agence spécialisée des Nations Unies en 1946.

Journée internationale de la prévention de la catastrophe (cliquer ICI pour intégralité de la déclaration)

OIT : La réduction des risques de catastrophe est primordiale pour sauver des vies humaines et préserver les moyens d’existence et les entreprises. Nous pensons aujourd’hui aux centaines de millions de personnes menacées chaque année par des catastrophes naturelles et nous nous demandons ce que la communauté internationale devrait faire pour assurer leur protection.

Emploi et questions sociales dans le monde 2017 (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Entreprises et emplois durables : des entreprises formelles et un travail décent. Dans l’économie mondiale, l’environnement des entreprises et les dynamiques de l’emploi sont en constante évolution. La présente édition du rapport Emploi et questions sociales dans le monde 2017* examine comment les entreprises – en tant que moteur de la création d’emplois – ont été touchées par ces évolutions et comment elles ont réagi.

MISSION ET IMPACT DE L'OIT (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Promouvoir l'emploi, protéger les personnes... L'Organisation Internationale du Travail a pour vocation de promouvoir la justice sociale, les droits de l'Homme et les droits au travail reconnus internationalement, poursuivant sa mission fondatrice: œuvrer pour la justice sociale qui est indispensable à une paix durable et universelle. 

Travail décent et croissance inclusive (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Le dialogue social peut contribuer aux entreprises durables et à la croissance inclusive. Les chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que les dirigeants de l’OIT et de l’OCDE, présentent une nouvelle publication sur les avantages du dialogue social entre les partenaires sociaux et avec les gouvernements.

Esclavage moderne et travail des enfants (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

40 millions de victimes de l'esclavage moderne et 152 millions de victimes du travail des enfants dans le monde !!! De nouveaux chiffres mettent en évidence que les Objectifs de développement durable, notamment l’Objectif 8.7, ne pourront être atteints sans un renforcement massif des efforts pour lutter contre l’esclavage moderne et le travail des enfants.

Égalité des genres (cliquer ICI pour intégralité du communiqué de presse)

Une puissante coalition mondiale en faveur de l’égalité de rémunération pour les femmes. Une nouvelle initiative va encourager les politiques innovantes et les pratiques efficaces pour l’égalité salariale hommes-femmes à travers le monde.

La justice sociale au 21ème siècle (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

L'Organisation Internationale du Travail fêtera ses 100 ans en 2019. Dans le cadre de ce centenaire, elle lance une vaste réflexion sur l’avenir du travail et sur les mesures à mettre en place pour servir la cause de la justice sociale.

Initiatives pour le centenaire de l’OIT (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Sur la voie de la justice sociale...

En 2019, l’Organisation internationale du Travail – la plus ancienne institution spécialisée du système des Nations Unies – célébrera son 100e anniversaire. Dans cette perspective, sept initiatives en vue du centenaire sont mises en œuvre – elles s’inscrivent dans un ensemble d’activités qui doivent permettre à l’Organisation de relever les défis qui iront de pair avec la réalisation de son mandat de justice sociale à l’avenir.

Pas de développement durable sans un investissement dans les femmes (cliquer ICI pour intégralité de la déclaration)

La n° 2 de l'ONU souligne qu'il n'y aura pas de développement durable sans un investissement dans les femmes ! Atteindre les ambitieux Objectifs de développement durable (ODD) ne sera pas possible sans investir davantage dans les femmes. C'est le message porté par la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, qui dirige une délégation de haut niveau en déplacement au Nigéria puis en République démocratique du Congo (RDC).

Œuvrer pour la paix en offrant des emplois décents aux jeunes (cliquer ICI pour intégralité de la déclaration)

"Partout dans le monde, des jeunes nous ont fait part de leur idéal, de leur vision de l’avenir qui est indissociable du travail décent. Nous connaissons les solutions qui permettent d’améliorer les perspectives d’emploi décent pour les jeunes, alors faisons en sorte de réaliser cette vision !" déclare Guy Ryder, Directeur général de l'OIT.

L’OIT va installer la Commission mondiale sur l’avenir du travail (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Le 21 août, le Premier ministre de Suède et la Présidente de Maurice vont inaugurer le nouvel organisme international lors d’un évènement de haut niveau à Genève. L’OIT va établir une Commission mondiale de haut niveau sur l’avenir du travail.

Comment permettre à plus de jeunes d’accéder à de meilleurs emplois (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

Un nouvel ouvrage de l’OIT est consacré à l’enjeu mondial du chômage des jeunes et propose des politiques pour créer davantage d’emplois décents pour les jeunes, hommes et femmes.

Dirigeants du G20 réunis à Hambourg (cliquer ICI pour intégralité du communiqué de presse)

La forme que prendra la mondialisation inclusive préoccupe les dirigeants du G20 réunis à Hambourg. La déclaration des dirigeants du G20 reconnaît l’importance de relever le défi qui consiste à créer des possibilités d’emploi décent et à inverser la tendance au renforcement des inégalités.«C’est dans un contexte de perspectives de croissance fragiles et de perspectives d’emploi toujours faibles que les dirigeants du G20 ont mené des débats intenses sur la façon de donner forme à une mondialisation plus inclusive», a déclaré Gu

Travail décent et le Programme de développement durable pour 2030 (cliquer ICI pour intégralité du document)

Après trois années d’intenses négociations et de dialogue qui ont rassemblé non seulement les gouvernements, la société civile mais aussi des millions de gens ordinaires partout dans le monde, les Etats membres de l’ONU ont approuvé à l’unanimité ce que le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a décrit comme «le programme de développement le plus inclusif que le monde ait jamais vu».

17 objectifs de développement durable (cliquer ICI pour intégralité du communiqué)

Pas de pauvreté - Faim "zéro" - Bonne santé et bien-être - Éducation de qualité - Égalité entre les sexes - Eau propre et assainissement - Énergie propre et d'un coût abordable - Travail décent et croissance économique - Industrie, innovation et infrastructures - Inégalités réduites - Villes et communautés durables - Consommation et production responsables - Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques - Vie aquatique - Vie terrestre - Paix, justice et institutions efficaces - Partenariats pour la réalisation des objectifs.

La majorité des accords-cadres internationaux se réfèrent aux normes de l’OIT (cliquer ICI pour intégralité de l'article)

On recensait 115 accords-cadres internationaux (ACI) négociés entre les multinationales et les fédérations syndicales mondiales en 2015-2016, contre 80 en 2011, et leur nombre continue d’augmenter, indique l’OIT. En grande majorité, ces accords font expressément référence aux conventions fondamentales de l’OIT.

Pages