Les communications numériques améliorent l’accès aux aides à l’emploi (intégralité du communiqué de presse ICI)

Une nouvelle note de synthèse de l’OIT montre que les services publics de l’emploi utilisent les technologies numériques pour améliorer l’aide dont peuvent bénéficier les gens qui ont perdu leur emploi en raison du COVID-19

GENÈVE (OIT Infos) – Les communications numériques jouent un rôle de plus en plus important pour aider les travailleurs durant la crise du COVID-19 , d’après une note de synthèse de l’OIT.

Depuis l’apparition de la pandémie, les services publics de l’emploi s’efforcent de réduire son impact sur le marché du travail. Des mesures comme les indemnités de chômage, souvent combinées à d’autres types de transferts en espèces et de programmes d’aide aux entreprises, ont joué un rôle central pour préserver les emplois et les compétences, et soutenir l’emploi dans les services essentiels et dans la production, et également pour protéger les travailleurs défavorisés, notamment dans l’économie informelle.

La nouvelle note, COVID-19: Public employment services and labour market policy responses  (COVID-19: Les réponses des services publics de l’emploi et des politiques du marché du travail), montre que les technologies numériques ont joué un rôle essentiel pour maximiser l’impact de ces aides.

Les pays qui avaient informatisé leurs services d’aide aux travailleurs avant la pandémie, de même que ceux qui avaient une stratégie claire de transformation numérique, ont été en mesure de répondre avec plus d’efficacité aux défis liés au COVID-19. Ils ont été en mesure d’utiliser des moyens d’accès à distance pour assurer la continuité de leurs services durant les confinements complets ou partiels. Ils ont également pu utiliser des services numériques pour continuer à proposer des inscriptions en ligne, des propositions d’emploi automatisées, ainsi que des dialogues et des webinaires pour conseiller les travailleurs.

Pour aider le nombre croissant de travailleurs qui ont perdu leur emploi à cause du COVID-19 à retrouver un nouveau travail, ou les réaffecter vers de nouvelles professions, de nouveaux secteurs ou de nouvelles régions, les gouvernements doivent garantir un accès facile aux bonnes informations sur le marché du travail et aux options en matière de développement des compétences. Les technologies jouent un rôle déterminant en veillant à ce que cela se fasse rapidement et efficacement.

Les moyens numériques ont permis à plus de personnes d’accéder aux services d’aide qui fonctionnaient en dehors des heures ouvrables habituelles. Elles ont également permis plus de transparence pour la mise en relation entre les offres d’emploi et les demandeurs d’emploi. Voici quelques exemples:

  • Durant le confinement en Espagne, les services locaux de l’emploi se sont essentiellement servis d’un portail en ligne pour les emplois, d’un numéro d’appel gratuit pour les demandeurs d’emplois, et un «bureau virtuel» a été mis en place pour adapter les services aux restrictions liées au COVID-19.
  • Les services publics de l’emploi chinois ont adopté des interactions à distance entre les conseillers et leurs clients en utilisant un système de conversation en ligne, «les comptes officiels Wechat», qui avaient été introduits avant la pandémie.
  • Les services publics de l’emploi indiens et uruguayens ont encouragé l’enregistrement des demandeurs d’emploi et la publication des offres d’emploi sur des portails en ligne, qui donnaient également accès à des formations et à des foires à l’emploi virtuelles.
  • Durant le confinement lié à la pandémie, les services publics de l’emploi des Pays-Bas ont mis en place des rencontres vidéo et des webinaires avec leurs clients.
  • Les services de l’emploi du Maroc ont eu recours à des unités mobiles, composées de conseillers spécialement formés pour s’occuper des groupes de population qui n’étaient pas en mesure d’accéder aux services publics de l’emploi à distance, afin d’atteindre leurs clients dans les zones rurales et urbaines éloignées.

D’après la note de synthèse, la crise du COVID-19 aura probablement un impact durable sur les emplois, les entreprises et les compétences. Il est probable que la récession prévue rendra l’accès au marché du travail encore plus difficile pour les employeurs et les travailleurs, notamment dans les économies où les marchés du travail informels sont importants. Dans ces circonstances, la technologie peut être un outil de plus en plus important pour aider ceux qui en ont le plus besoin.

26 août 2020

OIT

Date: 
Mardi, 1 Septembre, 2020

Rubrique: