manifester

La liberté de manifester attaquée mais retoquée !

Revue de presse : Par le biais d’une nouvelle loi anti-casseurs le gouvernement a tenté de s’en prendre à la liberté de manifester pourtant gravée dans le marbre de l’article 10 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789. Sous prétexte d’État d’urgence des manifestations syndicales avaient déjà été restreintes l’an passé. Le 4 avril, le Conseil constitutionnel a retoqué l’article 3 de cette loi scélérate. Aperçus.

le 7 février tous à Matignon...

EN MANIFESTANT !!! Nombreux, déterminés, nous irons revendiquer notre amélioration du pouvoir d'achat, le maintien du Statut général des fonctionnaires et du Code des pensions civiles et militaires et de la CNRACL