Travail décent et le programme de développement durable pour 2030 (intégralité de l'article ICI)

Après trois années d’intenses négociations et de dialogue qui ont rassemblé non seulement les gouvernements, la société civile mais aussi des millions de gens ordinaires partout dans le monde, les Etats membres de l’ONU ont approuvé à l’unanimité ce que le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a décrit comme «le programme de développement le plus inclusif que le monde ait jamais vu»

Le Programme pour 2030 englobe les trois dimensions de la durabilité – économique, sociale et environnementale. Il se compose de 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui s’appuieront sur les progrès accomplis dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) . Le programme a été adopté par les dirigeants du monde rassemblés lors d’un sommet spécial des Nations Unies du 25 au 27 septembre à New York.

L’Agenda pour le développement durable à l’horizon 2030 place les peuples et la planète en son centre et donne à la communauté internationale l’élan dont elle a besoin pour collaborer en vue de relever les énormes défis auxquels l’humanité est confrontée, y compris ceux du monde du travail.

Le travail décent – clé du développement durable

On estime que plus de 600 millions de nouveaux emplois doivent être créés d’ici à 2030, simplement pour suivre le rythme auquel s’accroît la population mondiale en âge de travailler. Cela représente environ 40 millions d’emplois par an. Nous devons aussi améliorer la situation de quelque 780 millions d’hommes et de femmes qui travaillent mais ne gagnent pas suffisamment pour se hisser eux et leurs familles au-dessus du seuil de pauvreté de 2 dollars par jour.

L’importance du travail décent  pour réaliser le développement durable est mise en exergue dans l’Objectif 8 qui vise à «promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous».

Date: 
Lundi, 2 Mars, 2020

Rubrique: